L’irrigation du côlon, aussi appelée hydrothérapie du côlon, est un nettoyage en douceur et en profondeur de tout le gros intestin.

Il se fait à l’aide d’une canule qui est insérée par voie rectale et d’un kit spécifique stériles à usage unique

reliés à un appareil performant et sécurisé.

Une séance dure en moyenne 1h30 à 2h.

Après vous avoir accueilli dans ma salle de consultation, je prends le temps de m’entretenir avec vous afin d’identifier vos attentes, vos besoins et de répondre à vos éventuelles questions.

 

Au cours d’une séance, on réalise plusieurs bains internes d’eau filtrée et tempérée. Le gros intestin se remplit en douceur et l’eau agit par trempage de la muqueuse intestinale. Elle imprègne alors les anciennes matières fécales qui se sont déposées par strates sur les parois du côlon et permet de les déloger progressivement.

A chaque étape du soin des massages du ventre, doux et enveloppants, accompagnent le remplissage et l’évacuation de matières, de gaz, de mucus, etc… Le débit, la pression, la température ainsi que la quantité d’eau utilisée sont constamment modulables afin de respecter  au mieux la sensibilité de l’intestin de chacun.

Au moment des évacuations vous pourrez, si vous le souhaitez, regarder tout ce qui sort de votre côlon. Avoir une vision concrète de tout ce qui peut encombrer votre ventre permet souvent de prendre conscience de l’état d’encrassement de vos intestins et du réel besoin d’opter pour une meilleure hygiène alimentaire. Par ailleurs, la vue de tout ce qui vous « encombre symboliquement », de ce que vous désirez « lâcher » ou « laisser aller » pour repartir sur de nouvelles bases, explique l’intérêt de cette méthode en accompagnement de certaines psychothérapies.

 

Totalement indolore et inodore, l’irrigation du côlon permet de réhabiliter les fonction principales de l’intestin par relâchement des tension,

stimulation du péristaltisme, décongestion de l’abdomen et résolution de l’état d’encombrement (ballonnement, fermentation, constipation)

 

 

Contrairement au lavement intestinal, l’irrigation du côlon permet de nettoyer le côlon dans son intégralité,

ce qui a pour effet de stimuler l’immunité, de réhabiliter le transit et de rééquilibrer le système nerveux autonome.

Totalement indolore et inodore, cette méthode douce favorise donc un état de bien-être physique, psychique et émotionnel.

 

 

Cette technique de soin sans danger pour la santé et pour la flore intestinale s’adresse à toute personne qui souhaite entretenir sa santé naturellement.

Voici une liste non exhaustive des raisons pour lesquelles une irrigation du côlon est conseillée :

Par simple mesure d'hygiène Par simple mesure d'hygiène
Pour retrouver une bonne hygiène de vie et entretenir sa santé naturellement, Pour stimuler ses défenses immunitaires, Pour détoxifier l’organisme, …

Pour réhabiliter le transit intestinal et relancer le péristaltisme Pour réhabiliter le transit intestinal et relancer le péristaltisme
Constipation, Diarrhées ou alternance des deux, Sensation de faux besoins ou de non évacuation complète, Ballonnements et/ou gaz, Paresse intestinale, Colopathies fonctionnelles aussi appelées (syndrome du côlon irritable ou colites spasmodiques), En cas de parasitose, dysbiose et candidose, Diverticulose asymptomatique uniquement, Maladie de Crohn en dehors des poussées, Cystites et infections urinaires chroniques, …
Pour son action sur le système nerveux Pour son action sur le système nerveux
En cas de fatigue chronique, pour retrouver de l’énergie et améliorer la qualité de son sommeil, En cas de problèmes de concentration, pour retrouver des idées claires, En cas de dépression pour rééquilibrer le système nerveux, pour un bien-être sur le plan physique, émotionnel et mental, …
Dans de nombreuses affections ORL chroniques Dans de nombreuses affections ORL chroniques
Sinusites, angines, rhinites, allergies, …
Pour améliorer l'état de la peau Pour améliorer l'état de la peau
En cas d’acné, psoriasis, eczéma, …
Pour se soulager de certaines douleurs chroniques Pour se soulager de certaines douleurs chroniques
Dans tous les états inflammatoires aigus ou chroniques, Migraines, Douleurs de dos, …
En cas de cancer à l'exception des cancers du côlon et du rectum En cas de cancer à l'exception des cancers du côlon et du rectum
Pour diminuer les effets secondaires des chimiothérapies, Post-chimiothérapie ou radiothérapie, …
Dans le cadre d'une alimentation saine Dans le cadre d'une alimentation saine
Pour accompagner un changement d’hygiène alimentaire, Pour accompagner une diète, un jeûne ou une cure de détoxication (nettoyage du foie selon A. Moritz ou H. Clark, Colo-vada, etc …)
Pour ses effets sur le poids et la ligne Pour ses effets sur le poids et la ligne
Pour avoir un ventre plus plat (sous l’effet retonifiant de la musculature du côlon et de l’élimination de quantités importantes de matières), Pour favoriser la perte ou la reprise de poids, En cas de perte de l’appétit, …
Dans les problèmes de circulation sanguine Dans les problèmes de circulation sanguine
Pour améliorer la circulation sanguine dans le bassin et les jambes, En cas de troubles veineux et lymphatiques : jambes lourdes, œdèmes, cellulite, etc…, En cas d’hémorroïdes de stade 1 et 2 et hors phases aiguës, …
Dans certains troubles féminins Dans certains troubles féminins
Pour soulager les douleurs de règles et améliorer les troubles liés aux menstruations, Dans le cadre d’un projet de grossesse qu’elle soit naturelle ou par FIV, …
Pour accompagner un examen médical du côlon Pour accompagner un examen médical du côlon
Pour éviter les purgatifs irritants, Coloscopie, sigmoïdoscopie, lavement baryté, …
En préparation d'une chirurgie digestive En préparation d'une chirurgie digestive
Pour éviter les bactéries pathogènes, les laxatifs après l’anesthésie, Pour détoxiquer le foie des anesthésiques, des antalgiques, des antibiotiques, etc …
En post-opératoire uniquement après cicatrisation complète En post-opératoire uniquement après cicatrisation complète
Seulement 1 mois après une chirurgie abdominale: coelioscopie et intervention par voie basse, Seulement 3 mois après une chirurgie intestinale, …

 

Pour information, je ne pratique pas d’irrigation du côlon chez les enfants.

Merci pour votre compréhension.

 

À aucun moment j’interviens en lieu et place du médecin. Je n’effectue donc pas de diagnostic.
Je n’interviens pas sur un symptôme et je ne modifie ou ne supprime jamais une prescription médicale.

 

 

Malgré les nombreux bienfaits de l’irrigation du côlon, elle reste néanmoins contre-indiquée dans les cas suivants :

 

Blocage psychologique

Anémie sévère ou non expliquée

Les 2 derniers trimestres de grossesse

Allaitement exclusif

Troubles du comportement alimentaire : anorexie, orthorexie, boulimie

Hémorroïdes stade 3 et 4

Fistules et fissures anales

Maladies inflammatoires aiguës de l’intestin : recto-colite hémorragique, diverticulite, polypes

Hernie abdominale

Chirurgie du côlon ou du rectum qui date de moins de 3 mois

Chirurgie abdominale : cœlioscopie et intervention par voie basse

Cancer du côlon ou du rectum

Nécrose par irradiation

Troubles cardiaques sévères

Cardiopathies sévères

Hypertension incontrôlée

Insuffisance rénale

Cirrhose

 

FAQ concernant l’irrigation du côlon

 

Quelle différence y-a-t-il entre l'hydrothérapie du côlon et l'irrigation du côlon ?

C’est exactement la même chose, seuls les termes changent !

Quelle différence y-a-t-il entre un lavement et une irrigation ?

L’hydrothérapie est une version plus moderne, plus aboutie et plus efficace du lavement :

Plus moderne parce que l’irrigation du côlon se fait de manière contrôlée et efficace au moyen d’un appareil performant et sécurisé. Cet appareil permet non seulement de filtrer l’eau, mais aussi d’adapter à tout moment la température, la pression et la quantité d’eau instillée à la sensibilité de l’intestin de chacun.

Le lavement ne permet pas d’irriguer et de vider l’intégralité du gros intestin, mais seulement le rectum et une partie du sigmoïde. L’hydrothérapie du côlon permet l’irrigation de la totalité du côlon.

Elle permet également un lâcher-prise qui n’est pas possible lorsqu’on se fait un lavement soi-même.

Comment puis-je savoir si mon côlon est encombré ?

Si vous êtes tout le temps fatiguée

Si votre peau est terne ou que vous avez de l’acné, de l’eczéma

Si vous souffrez de ballonnement, de flatulences, de constipation, de diarrhée ou d’une alternance constipation-diarrhée

Si votre ventre vous paraît distendu

Si vous avez mauvaise haleine

Si vous avez des insomnies

Si vous souffrez de douleurs lombaires ou articulaires

Il est probable que votre côlon soit encombré.

Qu'est-ce qui est évacué de mon côlon au cours de la séance ?

Des matières fécales, parfois vieilles de plusieurs années qui ont durci et se sont incrustées dans les replis du côlon, mais aussi des peaux mortes (qui proviennent entre autres de l’épithélium intestinal : la couche de cellules qui tapissent l’intérieur de l’intestin), du mucus, de la bile, des sucs du pancréas, des cellules mortes du sang, des gaz et parfois même des parasites.

Vous constaterez que la quantité et la qualité des déchets éliminés n’ont rien à voir avec ce que vous éliminez habituellement.

L’aspect des matières éliminées varie au cours de la séance, mais aussi au fil des séances.

Et si je ne rejette rien ?

Il est possible de ne pas évacuer grand chose au cours d’une séance et de tout rejeter en allant aux toilettes juste après l’irrigation.

Si ce n’est toujours pas le cas, il faudra alors poursuivre les séances jusqu’à ce que l’on parvienne à bien éliminer.

Le massage du ventre sert justement à mettre en œuvre le système nerveux autonome et à favoriser les éliminations.

Quelle quantité d’eau est introduite dans le côlon lors d’une irrigation ?

Une séance se compose en général de 2 à 3 bains successifs d’environ 200ml à 3 litres d’eau chacun (tout dépend de chaque côlon !).

L’eau est filtrée au moyen d’un appareil performant et sécurisé qui permet d’adapter à tout moment la température, la pression et la quantité d’eau instillée à la sensibilité de l’intestin de chacun.

L'irrigation du côlon est-elle douloureuse ?

En principe, l’irrigation du côlon n’est absolument pas douloureuse et peu invasive, le soin est même plutôt agréable et relaxant.

Il faudra veiller à bien suivre les conseils qui vous seront donnés au moment de la prise de rendez-vous. Ces conseils permettent de potentialiser les effets de l’irrigation du côlon, mais aussi de favoriser votre confort pendant tout le déroulement du soin.

L’appareil qui sert à effectuer l’irrigation du côlon permet d’adapter à tout moment la température, la pression et la quantité d’eau instillée à la sensibilité de l’intestin de chacun. Parfaitement adapté et complètement sécurisé, il empêche au maximum les situations d’inconfort ou les sensations désagréables.

Le débit d’eau injecté est faible, l’eau circule en douceur dans le gros intestin.

Au cours de la séance, un massage doux du ventre, adapté à votre cas contribue à un meilleur confort. Parce qu’il permet de stimuler le système nerveux autonome, ce massage favorise les éliminations et contribue à votre détente et votre bien-être, pendant et après le soin.

Si vous souffrez de spasmes ou de crampes lorsque que vous allez à la selle, il est possible d’en ressentir alors également pendant le soin, mais c’est un phénomène, en général, de courte durée.

Je sens que cela me ferait du bien, mais je n'ose pas franchir le pas !

C’est normal de ressentir une certaine appréhension, surtout quand c’est une première fois, d’autant plus que cela touche à votre intimité.

Mais rassurez-vous, tout est mis en œuvre pour favoriser votre détente et votre bien-être afin que vous soyez le plus à l’aise possible.

Je suis assez pudique, comment faire ?

Pendant toute la durée du soin, un drap de bain vous couvre du pubis jusqu’aux genoux.

Vous pouvez placer la canule vous-même ; je me contente simplement de vérifier qu’elle a bien été introduite.

Est-ce que ça sent mauvais ?

Durant la séance, tout se fait en circuit fermé ; aussi, toutes les matières fécales sortent par la canule dans un tuyau directement relié à l’évacuation.

Il n’y a donc absolument aucune odeur !

Est-ce que c'est dangereux ?

Non, l’irrigation du côlon est une technique de soin douce et sans danger à condition qu’elle soit pratiquée dans des conditions d’hygiène irréprochables (kit canule stérile à usage unique, désinfection de l’appareil entre chaque soins, …) et par un thérapeute correctement formé et certifié, dont l’équipement est conforme aux normes en vigueur dans son pays.

Mon cabinet est équipé du Transflow 416. Cet appareil est complètement sécurisé et il répond aux normes ISO 9001 et 13485, il est marqué CE et est composé de matériaux inoxydables. Entre chaque soins, il se désinfecte automatiquement.

Y a-t-il des choses à faire en préparation de la séance ?

Retrouvez l’ensemble des conseils à suivre afin de bien préparer votre séance en cliquant ICI. Ces conseils permettent de potentialiser les effets de l’irrigation du côlon, mais aussi de favoriser votre confort pendant tout le déroulement du soin.

En général, il est souhaitable la veille, voire si possible 2 jours avant le rendez-vous de prendre des repas légers. Si vous désirez faire une monodiète, n’hésitez pas à me demander conseil.

Le jour du rendez-vous, vous devrez être à jeun de tout aliment solide au moins 3 à 4h avant l’heure fixée. Durant ce laps de temps, vous pourrez quand même boire en privilégiant l’eau. Si vous avez très faim ou que vous devez prendre un traitement à heure fixe et ne pouvez être à jeun pour se faire, vous pourrez le prendre accompagné d’un velouté de légumes et pomme de terre ou d’une compote de fruits bien cuits.

Y a-t-il des choses à faire après la séance ?

Une fois votre séance d’irrigation du côlon terminée, vous repartirez avec un ensemble de conseils concernant votre alimentation.

Certains compléments alimentaires, probiotiques ou autres traitements naturels adaptés à votre cas pourront également vous êtres conseillés.

Est-ce que je risque d'avoir des fuites après la séance ?

Non. Une fois la séance terminée, vous passerez aux toilettes afin d’évacuer l’eau et les matières parfois encore présentes dans votre côlon.

Il n’y a ensuite plus aucun risque de fuite.

Comment vais-je me sentir par la suite ?

Au cours du soin, le massage du ventre et l’irrigation en elle-même stimulent les plexus du système nerveux parasympathique. Aussi, après la séance, on se sent en général plus léger, comme délesté d’un poids, on se sent aussi complètement détendu, ce qui peut être ressenti comme une grande fatigue (surtout la première fois). Le soir même, le sommeil peut être agité.

Le lendemain, une sensation de regain d’énergie se fait ressentir, le teint est plus coloré, la peau est plus lumineuse.

Les jours qui suivent les urines sont plus foncées, la transpiration peut être plus importante, preuve d’une bonne détoxification de l’organisme. Le transit se réhabilite progressivement.

A la pesée, on peut parfois constater quelques kilos en moins surtout chez les personnes constipées, ankylosées, qui font de la rétention d’eau et qui ont de la cellulite au niveau des cuisses et de l’abdomen.

De combien de séances ai-je besoin ?

Tout dépend des cas :

Pour un premier nettoyage du côlon ou pour accompagner une détoxination (monodiète, jeûne, cure, …), il est conseillé de recevoir 2 à 3 séances espacées de 2 à 10 jours.

En entretien, on préconise 1 à 2 séances par an à une date de son choix : lors d’un changement de saison, à la date anniversaire de la 1ère séance, en période de grand stress et/ou de grande fatigue, quand on a l’humeur dépressive, si on a vécu un choc émotionnel, lorsqu’on s’alimente mal, si l’on a pris du poids, …

En cas de troubles intestinaux plus ou moins importants ou de préparation à un examen médical, la fréquence sera adaptée à chaque cas en particulier.

En complément d’une autre thérapie, la fréquence sera adaptée aux consignes du médecin, de l’ostéopathe ou du psychothérapeute, …

J'ai entendu dire que l'hydrothérapie du côlon détruit la flore intestinale, vrai ou faux ?

Comme vous le savez déjà, l’eau ne détruit pas les bactéries ! Durant l’irrigation, le côlon se débarrasse de ses hôtes indésirables (flore pathologique, levures, champignons, parasites…) et emporte, certes, au passage une partie des bactéries qui composent la flore intestinale, mais elle se reconstitue dans les heures qui suivent, souvent de façon plus équilibrée et plus saine.

On peut également accélérer et favoriser le réensemencement de sa flore avec des probiotiques, n’hésitez pas à me demander conseil !

Et que dire des traitements antibiotiques qui eux, détruisent la flore intestinale de façon radicale et ce pendant plusieurs jours, voire même plusieurs semaines ?

Par ailleurs, l’hydrothérapie du côlon ne favorise pas la fuite des électrolytes, des vitamines, des minéraux et autres éléments, mais en permet, au contraire, une meilleure absorption. En effet, le métabolisme, jusqu’alors entravé par la stase fécale (avec des matières anciennes, souvent desséchées et durcies) et une muqueuse colique abîmée et parfois même inflammée, se trouve réhabilité après l’irrigation.

Pourquoi ne pratiquez-vous pas l'irrigation du côlon pour les enfants ?
Je pars du principe que ce soin, qui touche tout de même à l’intimité de la personne qui le reçoit, ne peut être fait qu’en pleine conscience de ses bienfaits et avec son consentement total et éclairé.

Indications à suivre avant et après le rendez-vous

Préparez-vous les jours précédant la séance (2 à 4 jours avant selon vos possibilités).

Pas de contraintes de régime alimentaire, mais quelques indications à suivre pour reposer votre système digestif ou éviter sa surcharge :


Veillez à bien vous hydrater en buvant beaucoup d’eau minérale

Privilégiez les cuissons simples (vapeur, étouffée, mijotée, four)

Abstenez-vous de consommer des aliments frits ou grillés et de proscrire tout type de junk-food

Évitez toutes les matières grasses saturées (charcuteries, plats cuisinés et biscuits industriels, pâtisseries, …)

Supprimez les grignotages

Mangez sans excès

 

Augmentez la part de légumes cuits dans votre assiette

Essayez de diminuer, voire d’arrêter complètement la prise de toutes boissons de type « excitant » qui déshydratent énormément le corps (café, thé, sodas, alcool)

Évitez de manger tous type d’aliments susceptibles de provoquer des ballonnements (haricots secs, chou, chou-fleur, brocolis, oignons, fruits crus, …)

Diminuez la part de céréales en les choisissant complètes ou semi-complètes

Réduisez la quantité de pain à 1 à 2 tranches par repas ou moins si vous le pouvez

Supprimez le lait et les fromages odorants ou coulants (qui fermentent) au profit du fromage de brebis ou de chèvre

Si vous êtes très constipée, il peut être intéressant de prendre avant ou au milieu des repas du matin et du soir (selon votre tolérance digestive) 1 à 2 cuillères à soupe de psyllium préalablement macérées pendant 1/2 heure dans une compote de pomme afin de ramollir et lubrifier les matières fécales.

Vous pouvez aussi, tous les soirs jusqu’au rendez-vous, vous masser le ventre avec de l’huile de ricin ; ce qui aura également pour but de favoriser les évacuations.

 

Si vous êtes très ballonnée ; veillez à ne pas prendre de fruits ou légumes 
crus la veille et le jour même de la séance.

Avant le rendez-vous

Mangez léger la veille au soir et le jour du rendez-vous

Arrêtez de manger 3 à 4h avant l’heure du rendez-vous si vous ne jeûnez pas

Vous pouvez boire si vous avez soif

Portez des habits confortables pour être le plus à l’aise possible

Après le rendez-vous

Prévoyez de continuer encore 1 jour ou 2 la petite diète préconisée en préparation de votre rendez-vous

Veillez à boire beaucoup d’eau

Mangez léger au cours de l’heure qui suit la séance

Reposez-vous

Surtout, détendez-vous ; vous serez entre de bonnes mains.

Les effets bénéfiques  de ce soin sur votre santé vous feront, je vous le souhaite, oublier vos appréhensions momentanées et vous convaincront que cela en vaut vraiment la peine!

Pensez à venir avec vos derniers résultats d’analyses ou autres bilans médicaux RÉCENTS si vous en avez. Ils me seront d’une aide précieuse.

Au plaisir de vous revoir ou de vous rencontrer !