La thérapie par les ventouses est une technique de soin qui consiste à aspirer la peau sur des zones bien définies afin de stimuler la circulation sanguine et lymphatique.

Elles favorisent ainsi la détoxication et la détoxination du corps.

Ce procédé est totalement indolore, seule une sensation de pincement et d’échauffement de la peau au moment de la pose des ventouses peut se faire ressentir. De part ses nombreux effets bénéfiques sur l’ensemble du corps, la thérapie par les ventouses s’adresse à tous, de l’enfant à la personne âgée (sauf contre-indication, voir ci-après). L’intervalle entre deux séances varie en fonction des cas et de la sensibilité de chacun.

Une séance dure 45 minutes.

Après vous avoir accueilli dans ma salle de consultation, je prends le temps de m’entretenir avec vous afin d’identifier vos attentes, vos besoins et de répondre à vos éventuelles questions.

Voici une liste non exhaustive des maux et des pathologies pour lesquelles la thérapie par les ventouses peut s’avérer efficace :

Système digestif Système digestif
Troubles du transit (constipation/diarrhée), mauvaise digestion, douleurs abdominales, ballonnements et flatulences, côlon irritable, reflux gastrique, brûlures gastriques, coliques, allergies et intolérances alimentaires, rectocolite hémorragique, crohn, diabète, hépatites, calculs biliaires, …
Système ORL et respiratoire Système ORL et respiratoire
Allergies, toux chronique, sinusite, bronchite, asthme, insuffisance respiratoire modérée, inflammation du nerf auditif, acouphènes, …
Système neuro-végétatif Système neuro-végétatif
Baisse d’énergie, fatigue, faiblesse immunitaire, Stress, anxiété, troubles du sommeil, spasmophilie, états dépressifs, vertiges, mal de tête, migraines, sclérose en plaque, épilepsie, Parkinson, Alzheimer, …
Système dermatologique Système dermatologique
Acné, psoriasis, eczéma, dermatites, urticaire, mycoses, …
Système Locomoteur Système Locomoteur
Douleurs cervicales, dorsales, lombaires, hernie discale, douleurs articulaires (rhumatismes, arthrite, arthrose), entorses, tendinites, syndrome de Dupuytren, syndrome du canal carpien, paresthésies (sensation de picotements, de fourmillements), polyarthrite rhumatoïde, goutte, …
Système nerveux Système nerveux
Névralgies, sciatique, cruralgie, neuropathies diverses, …
Système cardio vasculaire Système cardio vasculaire
Hypertension, varices, œdèmes, hémorroïdes, fistules anales, …
Système gynécologique, hormonal et urinaire Système gynécologique, hormonal et urinaire
Douleurs pelviennes, douleurs menstruelles, cycles irréguliers, aménorrhée (absence de règles), métrorragies, infertilité, difficultés à être enceinte, kystes, fibromes, endométriose, symptômes liés à la ménopause, calculs rénaux, incontinence urinaire à l’effort, énurésie (pipi au lit), cystites, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, dérèglements hormonaux, …

À aucun moment j’interviens en lieu et place du médecin. Je n’effectue donc pas de diagnostic.

Je n’interviens pas sur un symptôme et je ne modifie ou ne supprime jamais une prescription médicale.

 

Malgré tous les bienfaits que peut apporter cette thérapie, elle comporte quelques contre-indications :

Les grandes fatigues avec affaiblissement

Les deux premiers trimestres de la grossesse (le 3ème trimestre uniquement dans certains cas)

L’enfant âgé de moins de 3 ans

La prise d’anticoagulants à doses efficaces

Par mesure de précaution, je ne préfère pas poser de ventouses aux personnes atteintes d’un cancer.

FAQ concernant la thérapie par les ventouses
Combien de temps les ventouses doivent rester posées ?

En général, le temps de pose des ventouses est de 10 minutes maximum, mais sur le visage ou le crâne par exemple, ce temps peut être plus court.

Est-ce que la hijama est douloureuse ?

La hijama est indolore et ne laisse aucune cicatrice, seules une sensation de pincement et d’échauffement de la peau sont ressenties, ces sensations sont dues à l’aspiration de la peau par les ventouses.

Est-ce que la hijama laisse des cicatrices ?

Non la hijama est indolore et ne laisse aucune cicatrice.

Serai-je seule dans votre salle de soins ?

Je ne fais pas de hijama en groupe, tous les rendez-vous sont individuels.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, être accompagnée de quelqu’un si celà peut vous rassurer.

J'ai peur de m'évanouir pendant la séance

C’est souvent la position assise qui favorise les malaises.

Pendant toute la durée de la séance, vous serez allongée, sauf si votre cas nécessite d’être assise. Le risque de faire un malaise est donc assez faible.

De combien de séances aurai-je besoin ?

L’intervalle entre deux séances varie en fonction des cas.

En général, tant que la Hijama vous soulage, il n’y a pas besoin de refaire d’autres séances. Aussi, si vous êtes complètement soulagée dès la première séance, vous n’aurez pas besoin d’en refaire une tant que les douleurs ne se feront pas ressentir.

Pour des problèmes hormonaux, la fréquence peut aller d’une séance par mois à une séance toutes les 6 à 8 semaines.

Il en est de même pour les problèmes d’infertilité, où la Hijama devra être faite dans une période comprise entre la fin des règles et l’ovulation.

Y a-t-il des choses à faire avant la séance ?

Veillez à bien suivre les conseils qui vous sont donnés ci-dessous afin de bien préparer la séance. Ces conseils permettent de potentialiser les effets de la Hijama, mais aussi de favoriser votre confort pendant tout le déroulement du soin.

En général, il est souhaitable de manger léger le jour même du rendez-vous et d’arrêter de manger 3 à 4 heures avant l’heure du rendez-vous.

Dans l’idéal, portez des vêtements confortables afin d’être le plus à l’aise possible.

Si vous ne jeûnez pas le jour du rendez-vous, pensez à prévoir un petit encas à prendre une fois la séance terminée.

Y a-t-il des choses à faire après la séance ?

Il n’y a rien à faire en particulier une fois la séance terminée. Je m’occupe de tout.

Au bout de combien de temps les effets se font-ils ressentir ?

Tout dépend des personnes.

Certaines personnes vont ressentir les premiers effets de la Hijama dès qu’elles se lèvent de la table de soin

D’autres, en revanche, ne ressentent pas d’effet en particulier avant quelques jours

Chez d’autres, les douleurs seront accentuées pour un temps avant de s’estomper, voire de disparaître

Enfin, certaines personnes ne ressentiront aucun effet suite à la Hijama. Même si ce cas de figure est rare, il est possible que cela vous arrive. Dans ces cas là, il ne faudra pas hésiter à refaire 1 mois plus tard.

Comment vais-je me sentir après la séance ?

Encore une fois tout dépend des cas !

En général, on se sent plus léger, comme délesté d’un poids

On peut aussi ressentir une grande fatigue ou au contraire un regain d’énergie incroyable

On peut parfois avoir la tête qui tourne légèrement

Serais-je capable de rentrer chez moi par mes propres moyens ?

Certaines personnes redoutent d’être trop fatiguées pour pouvoir faire le trajet seules jusque chez elles après leur séance de Hijama. Il est pourtant assez rare que ce soit le cas.

Au cas où, la salle d’attente vous permet de vous reposer un peu avant de rentrer chez vous.

J'ai des traces rouges, violettes sur les zones où les ventouses ont été posées, à quoi est-ce dû ?

Une fois les ventouses retirées ou dès le lendemain, il peut effectivement arriver que les zones traitées soient rouges, violacées, voire bleues ; ces traces circulaires peuvent rester visibles pendant plusieurs jours mais finissent toujours par disparaître.

Vous pouvez, si vous le souhaitez mettre une pommade à base d’arnica afin d’accélérer la disparition de ces traces.

En enlevant les compresses, j'ai vu que j'avais des cloques, que dois-je faire ?

Dans ces cas là, ne cherchez pas à les percer. Il vous suffit simplement d’appliquer un peu de miel dessus (si vous avez un pot non entamé) ou une crème cicatrisante de votre choix, le temps qu’elles disparaissent.

 

Indications à suivre avant et après le rendez-vous

Avant le rendez-vous

Mangez léger la veille au soir et le jour du rendez-vous

Arrêtez de manger 4 à 3h avant l’heure du rendez-vous si vous ne jeûnez pas

Vous pouvez boire si vous avez soif

Si vous prenez un traitement prescrit par votre médecin, vous devez absolument respecter ses conseils et la posologie qu’il vous a indiquée. Aussi, si la prise de votre médicament vous oblige à manger, mangez léger mais ne faites en aucun cas l’impasse sur votre traitement !

Portez des habits confortables pour être le plus à l’aise possible

Après le rendez-vous

Prévoyez un petit encas à prendre une fois la séance terminée si vous ne jeûnez pas

Buvez beaucoup d’eau

Mangez léger au cours de l’heure qui suit la séance

Reposez-vous

Pensez à venir avec vos derniers résultats d’analyses ou autres bilans médicaux RÉCENTS si vous en avez. Ils me seront d’une aide précieuse.

Pour rappel, ni le jeûne, ni les menstrues ne sont contre indiqués, en revanche les 2 premiers trimestres de grossesse représentent une contre-indication formelle​​.

Par mesure de précaution, je ne préfère pas poser de ventouses aux personnes atteintes d’un cancer.

Au plaisir de vous revoir ou de vous rencontrer !